Danse Dana

Projet Novo Olhar

Le projet Novo Olhar s’est déroulé au Brésil et plus précisément à Contagem. Contagem est une agglomération de la capitale de l’état de Minas Gerais, Belo Horizonte, comme dans toutes les grandes métropoles il y a un mouvement d’exode massif de la population rurale en quête de travail et de meilleures conditions de vie vers ces grands milieux urbains. L’école publique Sonia Braga est située dans le quartier de Confisco, qui est une des favelas de Contagem. Elle accueille environ 450 enfants qui ont entre six et douze ans. Les enfants qui fréquentent cette école dans sa grande majorité sont issus des familles dont les responsables appartiennent au marché informel du travail, sans pouvoir compter sur un revenu fixe ; d’autres sont au chômage et survivent de la mendicité, ceux qui travaillent ont un salaire des plus bas, correspondant à environ 120 euros/mois. L’incarcération et la prostitution de certains parents crée une situation d’abandon laissant les enfants sous la responsabilité des grand- parents.

Dans ce contexte économique et social, les enfants n’ont pas d’autres choix que de grandir dans une atmosphère risquée où la violence est omniprésente, certains commettent alors des vols, qu’ils soient petits ou plus conséquents avec recours aux armes. De nombreux parents ont perdu le contrôle de leurs enfants, qui sont instrumentalisés par des trafiquants de drogues qui les rendent souvent dépendants, afin que ceux-ci soient entièrement à leur merci servant entre autres, de passeurs d’informations ou de drogues. Il est commun qu’un sort sans appel soit réservé à ceux qui échouent dans leurs missions.

2. Projet Novo Olhar

Projet Novo Olhar

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

© DR

Mentions légales SPIP Suivre la vie du site RSS 2.0